JODDHA lance une campagne sanitaire dans le Sud-Est

Posted on December 05, 2018, 7:21 pm
2 mins

Du point de vue sanitaire, les immondices représentent un danger pour la société qui peut payer le prix fort si elle n’arrive pas à gérer et évacuer ces déchets nuisibles dans des sites non résidentiels.

Les Jeunes Optimistes Dévoués pour le Développement d’Haïti (JODDHA), conscientisés par ce problème en Haïti, ont lancé depuis un mois une vaste campagne contre l’insalubrité dans le Sud Est.

Selon l’initiateur de ce mouvement, Kimy Kensley Cajuste, les jeunes de JODDHA sont déterminés à en finir avec les détritus dans les rues en posant des « actions positives » et concrète dans leur communauté.

Au cours de leur mouvement contre l’insalubrité, ces jeunes engagés ont brandi des pancartes portant des messages motivateurs et encourageants pour sensibiliser les gens de leur communauté sur les bénéfices de garder leur quartiers dans un état saint. « Mwen chwazi kenbe katye m pwóp, An nou pa jete fatra nan lari » sont quelques messages de JODDHA

Selon Monsieur Kimy Kenley Cajuste, plusieurs secteurs de la commune de Jacmel ont adhéré au mouvement. « Étudiants, professeurs, journalistes, artistes et autres ont emboîté le pas ensemble pour dire non aux déchets et oui à un environnement saint, » a-t-il indiqué soulignant que cette phase de sensibilisation n’est autre qu’une première étape d’un long projet.

 

© Tous droits réservés – Groupe MagHaiti 2018 

Comments

comments

Leave a Reply

  • (not be published)