Le passage de Laurent Gaudé au Festival Quatre Chemins  

Posted on December 05, 2018, 11:15 pm
4 mins

En dépit des tensions qui ont plané sur Port-au-Prince, le quinzième Festival Quatre Chemins s’est tenu du 20 novembre au 1er décembre 2018. Carrefour de rencontre, d’échange et de bouillonnement de l’art engagé dans la cité, l’événement a accueilli comme invité spécial, l’écrivain français Laurent Gaudé. Des lectures, des rencontres autour de ses poèmes ont marqué son passage au festival.

Au milieu des manifestations et pneus enflammés comme décor, Laurent Gaudé est arrivé en Haiti le 18 novembre 2018. Si d’un côté on a cette ambiance tendue pendant la célébration des 215 ans de la bataille de Vertières, d’un autre côté l’équipe du Festival Quatre Chemins menée par Guy Régis est sur son pied de guerre artistique. Assez d’élément pour nourrir probablement un prochain roman de l’écrivain français.

S’il est à son troisième voyage en Haïti, c’est pour la première fois qu’il participe au festival. Il connait bien le directeur artistique de Quatre Chemins. « C’est ma première participation officielle au festival. Ça me fait plaisir d’être ici. C’est une manière pour moi de retrouver Port-au-Prince et ces amis haïtiens » a déclaré l’auteur de « Le soleil des scorta » Prix Goncourt en 2004 qui ne semble pas dépassé par la situation sociopolitique du pays.

En effet, sa présence a donné lieu à diverses lectures et rencontres autour de ses textes et notamment sa poésie. Par exemple la lecture de « Danser les ombres » paru chez Actes Sud en 2015, a ouvert le festival le mardi 20 novembre devant un public trop content de mettre les nez dehors et d’animer la cours du Jaden Sanba. Laurent Gaude en a profité pour saluer le courage des organisateurs de l’évènement et exprimer son admiration pour des écrivains haïtiens comme Lyonel Trouillot. A suivi une performance de texte et de vidéo avec son bon ami photographe Gaël Turine autour de l’exposition « Anba Lavil ».

Quand il n’est pas sur la scène pour accrocher le public à son captivant rythme poétique, il est dans la foule au milieu des festivaliers. Pour l’occasion, sa première pièce de théâtre « Onysos le Furieux » est lue par le réalisateur et homme de théâtre français François Marthouret le mercredi 21 novembre. Il a su rendu tout le souffle épique de Laurent avec sous un ton calme et élégant, captivant l’attention du public au Yanvalou, qui ne pouvait qu’apprécier sa présence de maitre. Laurent Gaudé en a été honoré.

Dans sa riche bibliographie, l’auteur de « Cendres sur les mains» a aussi tiré son dernier roman « Salina les trois exils » pour une lecture au Yanvalou par l’auteur lui-même. Ce qui a bien marquée sa dernière présentation au Festival Quatre Chemins qui espère que leurs routes se recroiseront. A rappeler que suite à ses premières venues en Haïti en 2013 et 2014, Laurent a écrit son unique recueil de poésie : « De sang et de lumière » publié en 2017. A cet effet, à quoi les fidèles passionnés de la lecture devraient-ils s’attendre ?

 

Michaël FORMILUS 

michaelformilus@gmail.com

 

Crédit Photo: Ernesto Bafile Photography

 

© Tous droits réservés – Groupe MagHaiti 2018 

Comments

comments

La rédaction

Mag Haiti est un média en ligne qui a pour mission d'informer, de distraire et de former les internautes à travers le monde. Comme tout organe de presse qui se respecte dans une démocratie, notre objectif essentiel est de fournir aux citoyens l’information exacte et fiable dont ils ont besoin pour fonctionner dans la société libre où ils vivent.

Leave a Reply

  • (not be published)